Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 23:01

   En décembre 1955, la société Latil des poids-lourds Renault et  Somua fusionnent et donne naissance à la société SAVIEM (Société anonyme de véhicules industriels et d'équipements mécaniques). Le premier camion à porter la marque est en fait le Renault "faineant" de 1957, dont la fabrication est transférée à l'usine Saviem de Blainville-sur-Orne (Calvados).

  En 1959, Saviem absorbe les car Chaussons et lance la gamme des camions JL. En 1961, ce dernier est équipé du moteur "Fulgur" de 4 à 6 cylindres de 4,8 et 6,8 litres, fabriqué par l'usine Saviem de Limoges. Pour 1963 Saviem rachète la licence M.A.N du procédé d'injection directe et présente lors du salon de Paris la nouvelle cabine 710, dont est équipé sa gamme moyenne les "S".  A partir de mars 1964 les moteurs M.A.N équipent la série des camions routiers JM, proposés en deux versions de cabines la 830 pour les courtes distances ou le type 840 (avec une à deux couchettes) pour les longues. Le porteur JM 200 de 19t de P.T.C. est le remplaçant du JL 20, il est équipé du moteur diesel 6 cylindres M.A.N 2146 HM3F de 9,66 litres , d'une boite de 2X5 vitesses et de freins à air comprimé. Là aussi deux choix de cabines sont possibles.

 En juillet le dernier né le S8, avec 8 tonnes de charge utile, équipé du même moteur et de la boite à vitesses du S7, vient compléter la gamme moyenne. Un tracteur routier S8T de 19t de P.T.R sera commercialisé.

  Saviem signe en 1967, un accord commerçial avec M.A.N, pour disposer des moteurs et de la cabine arrière de son futur projet le H 32. En retour M.A.N vend sous sa marque la petite gamme des SG, la gamme moyenne SM et la gamme haute Europe de Saviem. L'application sera effective en 1969.

  Dans les décénies suivantes Saviem va sortir différentes gammes notamment les SM et les HB, en restant aussi sur le domaine des autocars. En 1978, Renault réorganise le groupe constitué des marques Berliet et Saviem, pour créer l'unique constructeur français de poids-lourds Renault-Véhicules-Industriels, branche poids-lourds du groupe Renault. Le 21 avril 1980, le mom de Saviem disparaît, tout comme celui de Berliet, des modèles au profit de la marque commune Rénault-Véhicules-Industriels.

 

Faineant

                             Le Renault "faineant", assemblé en 1957 à Blainville-sur-Orne.

 

Saviem

 

                                                                                    Plubicité Saviem.

 

 

1964-%20W475

                                                                                      1964.

 

1966                                                                                      1966.

 

1967 JM

                                                                                            1967.

 

SaviemH 32

          Le Saviem H32 à capot, équipé de la cabine M.A.N suite à l'accord signé entre les deux marques en 1967. 

 

SG

                                                                                              Gamme SG. 

  

SAVIEM HB

                                                                      La gamme HL apparue en 1977.

 

Man SG4 Super Galion

                                     SG4 Super Galion commercialisé sous la marque M.A.N.

 

saviemsm340iv0

                                                                                    Saviem SM.

 

TP3-Ambulance

                                                                    Ambulance militaire Saviem TP3 4X4.

 

supergoelette

                                                                     Saviem Super Goélette.

 

SM 8 4X4

                                            Saviem SM 8 4X4 (T.R.M 4000) produit pour l'armée.

 

Saviem S45 GT 1964-1977

                                                                     Autocar Saviem S45 GT de 1964 à 1977.

 

SC10

                                                                                   Autocar SC 10 de la R.A.T.P. 

 

 

                                                                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

م
tres interessante l'article
Répondre
S


Un copain à moi possédait un "Fainéant" type 4154, et un JL20 équipé d'un moteur Somua. Ils sont tous deux partis en collection chez Mr Pujos, qui les a exposés à la Locomotion en Fête. Le JL20
peint en bleu ciel y était lors de la dernière édition. Tous deux en bon état de marche attendent une restauration, quand leur priprio aura le temps.


Je me souviens que, lorsqu'on a remis en marche le Fainéant après 20 ans de silence, il a démarré au quart de tour!


Avec ta saga, on sait tout de Saviem, à part les PX30, qui n'étaient que des Berliet TR305 rebadgés Saviem!



Répondre
L


Superbe article. Il y a de quoi garnir un réseau de train. Toutes les époques et du grand classique incontournable. Le soleil c'était hier, aujourd'hui c'est
la fête à la grenouille. Demain il fera beau. A bientôt. Yves



Répondre
D


bonsoir pascal! super article!!! je connais assez bien le sujet!!! j'ai conduit un L.R.S....ça te dit quelque chose...? en tous cas, ça ne nous rajeunit
pas...!(surtout moi!) et la saga berliet, saviem ...R.V.I. c'en est dramatique, puisque maintenant renault se trouve être renault trucks!!!...repris par volvo!!! (faut le faire quand même!)
amitiés, profite bien de ton repos, et j'espère que tu vas retrouver  un volant très bientot, amitiés, daniel!



Répondre

Présentation

  • : Le blog du lignard
  • : Mes passions, les camions, voitures,l'histoire et bien d'autres choses.
  • Contact

Bienvenue

Travaillant pour une entreprise de transport espagnole, avec nos camions nous assurons le transfert de pièces détachées automobile, entre l'Espagne et l'Allemagne. Mon travail consiste à l'achminement d'un semi-remorque au départ de Valence (Drôme) jusqu'à Besançon, où j'échange l'ensemble complet avec un chauffeur allemand. Sur cette ligne nous sommes deux, le premier part le matin et moi en fin de matinée.  Avec quatre générations de routiers dans ma famille, il était normal que j'y vienne un jour, c'est un de mes oncles qui m'a transmit le virus de la route, pendant mes vacances scolaires je partais souvent avec lui. Ma carrière au volant d'un semi-remorque à vraiment débuté en 1998  en livraisons régionale. En 2000 je change d'entreprise et rejoint une autre qui  fait des relais courts de nuit, puis on me confie une ligne de relais longs dans le département du 79, toujours de nuits.. Malheureusement en 2004 , mon entreprise est rachetée par un transporteur du Loiret, les lignes sont conservées mais l'ambiance avec les responsables des lignes se dégradent très rapidement. Tous les chauffeurs partent les uns après les autres et en juillet 2005 c'est moi qui claque la porte après une mémorable engueulade avec le directeur d'agence. Je retourne dans mon ancienne entreprise, mais c'est plus la même ambiance, moins d'un an après je me retrouve licencié. Un de mes collègues qui faisait des remplacements pour les espagnols, ayant trouvé un autre job, me propose alors la place. Après un entretient téléphonique avec les responsables espagnols, je suis enbauché en CDD pour les remplacements des chauffeurs français en vacances ou en maladies. Celà me permet d'effectuer les lignes Valence-Beziers-Valence, puis Valence-Besançon-Valence. En 2006 une place se libère et on m'engage en CDI
Bonne visite à tous et à toutes.

A  mon  collègue  Laurent (Pimpon38) décédé accidentellement le 18 avril 2008.


Pascal.

Rechercher

Catégories